Élever une génération de protecteurs de données

Comment pouvez-vous aider les préadolescents à comprendre la valeur de leurs renseignements personnels et les inciter à prendre des mesures pour les gérer et les protéger? Le jeu éducatif Protecteur de données, qui s’adresse aux enfants âgés de 10 à 12 ans, lève le rideau sur la collecte de données en leur montrant comment les applications et les jeux permettent de découvrir beaucoup de choses sur eux et les mesures qu’ils peuvent prendre pour gérer leurs renseignements personnels en ligne.

Les recherches de HabiloMédias ont permis de découvrir que la majorité des enfants canadiens ne comprennent pas l’entente qu’ils concluent lorsqu’ils utilisent des services et des applications en ligne : près de la moitié des élèves de 5e année sont d’accord avec l’énoncé « Les entreprises ne s’intéressent pas à ce que je dis ou fais en ligne. » et plus des trois quarts croient que « Si un site Web possède une politique de confidentialité, il ne communiquera donc pas mes renseignements personnels à d’autres. » Même les adolescents ne comprennent pas bien comment les services qu’ils utilisent dépendent de leurs renseignements personnels comme principale source de recettes.

Cela ne veut pas dire que les jeunes ne se soucient pas de leur vie privée : nos recherches ont démontré qu’ils veulent avoir un contrôle plus actif de leurs renseignements personnels. Près du trois quarts des élèves de 5e année se disent d’accord avec l’énoncé « J’aimerais un meilleur contrôle sur ce que les entreprises font avec les photos et les renseignements que j’affiche en ligne. » et la presque totalité d’entre eux estiment que les entreprises de marketing ne devraient pas être autorisées à voir le contenu qu’ils affichent sur leurs réseaux sociaux.

Les consultations nationales menées par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada ont démontré que l’aspect économique des renseignements personnels était l’une des plus grandes préoccupations en matière de vie privée chez les Canadiens. La participation des enfants est un sujet particulièrement préoccupant pour le Commissariat en raison des questions visant à déterminer si les enfants sont véritablement aptes à fournir un consentement éclairé quant à l’échange de leurs renseignements personnels pour les services en ligne qu’ils utilisent. Cependant, le fait est que la plupart des enfants canadiens, et ce, dès l’âge de 10 ans, participent activement à l’économie de l’information. Dès que les enfants commencent à utiliser Internet, ils achètent des services en ligne grâce à leurs renseignements personnels, une « marchandise » très sollicitée. En réalité, les applications et les sites Web ciblant les enfants recueillent plus de données que ceux ciblant les adultes.

Le jeu Protecteurs de données aide les préadolescents à mieux comprendre cet échange de renseignements personnels pour des services en ligne et leur offre des outils et le savoir-faire dont ils ont besoin pour les gérer et les protéger. Étant donné la popularité des jeux en ligne auprès des préadolescents, le jeu Protecteurs de données ressemble beaucoup aux populaires jeux d’appariement comme Candy Crush, ce qui en fait un jeu amusant, familier et simple. En réalité, les jeunes joueurs ne réalisent peut-être pas qu’ils apprennent quelque chose en jouant jusqu’à la fin de la première manche lorsque le sympathique ordinateur qui les aide se révèle être un courtier en publicités qui a recueilli leurs renseignements personnels et leur a fait perdre des points de confidentialité. Heureusement, les joueurs ont une deuxième chance de rejouer : cette fois-ci, ils ont l’occasion de gagner des points de confidentialité par le biais de questionnaires qui présentent des compétences et des connaissances que les enfants peuvent appliquer pour protéger leur vie privée, autant dans le jeu que dans la vraie vie.

Bien que le jeu Protecteur de données puisse être joué seul, la meilleure façon d’encourager le transfert des connaissances apprises dans le jeu vers les expériences réelles en ligne est d’inviter un adulte à être présent pour aider les jeunes joueurs à établir ces liens. Pour encourager les enseignants et les parents à le faire, nous avons élaboré des guides et un plan de leçon pour accompagner le jeu.

Évidemment, les enfants ne sont pas les seuls qui ont besoin d’en apprendre un peu plus sur la façon dont les services « gratuits » que nous utilisons en ligne transforment nos renseignements personnels en dollars. Beaucoup d’entre nous avons probablement besoin de perfectionner nos compétences quant à la façon de gérer et de protéger nos renseignements personnels. Pourquoi ne pas vous-même faire le test? Voyez voir si vous pouvez empêcher le courtier en publicités de savoir comment vous vivez votre vie en ligne.

Le jeu Protecteur de données a été rendu possible grâce au financement du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Add new comment